Marées et séismes

Où et quand existe t-il une corrélation entre la survenue des fortes marées et le déclenchement des séismes?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les marées produisent deux queues sur les comètes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Damien
Admin


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Les marées produisent deux queues sur les comètes.   Jeu 22 Sep 2005 - 13:27

Sur ce sujet, comme pour d'autres, je commence par présenter les théories les plus anciennes qui demeurent toujours valides même lorsqu'elles sont un peu périmées sur quelques points.

Édouard Roche a expliqué que les « effluves cométaires, qui se développent si rapidement quand les comètes s’approchent du Soleil, provenaient d’une action semblable à celles qui produisent les marées. On conçoit en effet qu’une force qui diminue la pesanteur sur notre globe pourrait la contrebalancer tout entière en deux points opposés si elle devenait assez énergique. (…). Ces effluves, qui naissent ainsi, formeraient à la comète deux queues conoïdales dont l’une aurait son axe dirigé vers le Soleil, et l’autre lui serait opposée comme le sont les queues ordinaires de comètes » (d’après Babinet, 1860, p. 418).

Mais outre leur tête (composée d’un noyau et d’une chevelure), si les comètes ont bien deux queues (l’une droite constituée de gaz, l’autre courbe formée de poussières), elles sont toutes les deux opposées au soleil là cause du pouvoir répulsif des vents solaires.

Sur une comète, et donc pourquoi pas par analogie, penserons peut-être certains, sur une planète gazeuse, ou sur une astre quelconque ayant un très faible champ magnétique, une étoile attirerait bien le noyau dans sa direction, mais elle repousserait quelque matière de l'enveloppe... Mais non, car il ne faut cependant pas trop comparer les comètes à la planète Terre. « Lorsque, sous l’action du soleil et de la lune, nos océans sont soulevés et tourmentés de mille manières par les marées, leurs eaux sont énergiquement retenues par la pesanteur, dont l’action de la lune n’est que la neuf-millionième partie. Tout se borne donc à un petit mouvement d’oscillation. Sous une pareille influence, les diverses parties d’une comète très peu consistante seraient arrachées à l’ensemble, et lancées à part dans les espaces célestes » (Babinet, 1858, p. 222). Rien de particulièrement significatif n’a été découvert sur ce sujet depuis le milieu du XIXe siècle : la comparaison entre une Terre massive (avec un noyau et un manteau denses, un puissant champ magnétique, une atmosphère épaisse) d'une part et des comètes fragiles d'autre part n’est pas heureuse.

Contrairement à ce que l'on constate pour les comètes, il convient de ne pas trop exagérer la déformation de surface de notre Terre par l’action des marées ni l'agressivité de l'électromagnétisme solaire sur les différents éléments constitutifs de notre planète.

Bibliographie:

- BABINET, « Les adieux de l’année 1857 à la science », Revue des deux mondes : recueil de la politique, de l’administration et des mœurs, janvier février, 2ème période, tome 13, 1858, 219-232.

- BABINET Jacques, « Analyse d’un ouvrage de M. Roche. Réflexions sur la théorie des phénomènes cométaires », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, Institut de France, tome LI, 1860, 417-419.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les marées produisent deux queues sur les comètes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» deux lezards
» "Deux cents écus de marée un jour de carême" : Signification ?
» comparaison de moyenne de deux échantillons, cas spécial
» LOI DU PRODUIT DE DEUX VARIABLES ALEATOIRES UNIFORMES
» Nausées atroces depuis deux jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marées et séismes :: Force des marées sur les astres non telluriques.-
Sauter vers: