Marées et séismes

Où et quand existe t-il une corrélation entre la survenue des fortes marées et le déclenchement des séismes?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La cause officielle des tremblements de terre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Damien
Admin


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: La cause officielle des tremblements de terre.   Sam 8 Oct 2005 - 21:49

Je viens à l'instant d'apprendre qu'un tremblement de terre de magnitude de 7,6 a fait, selon un premier bilan plus de 2.000 morts au Cachemire (près de la frontière indo-pakistanaise). Des villages entiers y ont été dévastés, y compris par des glissements de terrain. Cela m'incite à écrire sur la cause officielle des tremblements de terre car ce séisme n'est pas concomittant d'une pleine ou d'une nouvelle Lune.

En géographie, les risques potentiels et des catastrophes sismiques bien réelles justifient pleinement à eux seuls le maintien de quelques cours sur la tectonique des plaques. Mais les causes à l’origine des séismes demeurent déficientes dans certains manuels de géographie, surtout si les tremblements de terre sont présentés avant le volcanisme et même avant la fameuse théorie de la tectonique des plaques ; tout juste apprend-on parfois que les secousses sismiques « correspondent au passage d’ondes sismiques » (…) et qu’un tremblement de terre se produit « en profondeur dans des zones où s’exercent des forces susceptibles de déformer les roches » (Beaux & Mamecier, 1994, p. 88 ) ou plus exactement de casser les roches fragiles. Désormais, les journalistes eux-mêmes présentent fréquemment des coupes et des cartes qui illustrent parfaitement le déplacement des principales plaques lithosphériques - sans jamais vraiment préciser la cause de leur translation - dès qu’un quelconque tremblement de l’écorce terrestre est ressenti par la population et atteint donc une valeur significative sur les échelles de magnitude (énergie dissipée au foyer ou « hypocentre ») et d’intensité (dégâts en surface, c’est-à-dire à l’épicentre) . En n’évoquant le déplacement des plaques que lorsque se produisent des séismes, certains de nos concitoyens pourraient bien finir par croire que ce sont en partie les tremblements de terre qui constituent les moteurs de la tectonique en secouant les plaques lithosphériques et en les contraignant ainsi à se déplacer !

Au XIXe siècle, bien avant toute ébauche des hypothèses constituant la théorie de la tectonique des plaques destinée à expliquer l’essentiel de la tectogenèse actuelle, avant même que ne soit d’ailleurs clairement établi le lien entre les failles et les séismes, étaient déjà formulées des phrases rappelant que « dans l’état actuel de la sismologie, il semble que les tremblements de terre constituent un phénomène purement géologique » (Montessus, 1889, p. 327). C’est indéniablement l’avis défendu par la plupart des géologues devenus sismologues, à la suite de l’Irlandais Robert Mallet (1810-1881) ou de l’Anglais John Milne (1850-1913) et de bien d’autres. C’est au sismologue américain Harry Reid (1859-1944) que l’on attribue traditionnellement l’idée (Guidoboni & Poirier, 2004, P. 14), formulée en 1910 et toujours admise depuis, selon laquelle les séismes résultent de la rupture brusque d’un rebond de la croûte terrestre devenue insuffisamment élastique pour continuer à résister, par le biais de sa seule déformation, à la lente accumulation de contraintes dont l’origine est thermique et par conséquent interne à la Terre. D’ailleurs, parce que leur mode de fonctionnement est identique à celui des failles tectoniques, avec des cassures brutales et intermittentes, même lorsque les contraintes demeurent permanentes, ce sont les failles liées aux éruptions (situées en surface et à proximité des volcans) qu’il est le plus aisé d’étudier (Rio, 2000, p. 160, se basant sur des recherches de S. Brantley et L. Topinka).

Bibliographie:

- BEAUX Jean-François, MAMECIER Annie, 1994, La planète Terre. Histoire, environnement, ressources, Paris, Nathan, 159 p.

- GUIDOBONI Emanuela, POIRIER Jean-Paul, 2004, Quand la terre tremblait, Paris, Odile Jacob, 231 p.

- de MONTESSUS de BALLORE Fernand, 1889, « Sur la répartition horaire des séismes et leur relation supposée ave les culminations de la Lune », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, Institut de France, tome CIX, 327-330.

- RIO Michel, 2000, « Mécanisme de rupture d’une faille », p. 140-142, in DANIEL Jean-Yves (dir.), Problèmes résolus de sciences de la Terre et de l’univers, Paris, Vuibert, 372 p.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Admin


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: La cause officielle des tremblements de terre.   Mer 12 Oct 2005 - 5:42

affraid Le nouveau bilan des victimes du séisme ayant frappé le Pakistan dépasse les 20.000 morts.

Ce fut le sujet principal de l'émission "C'est dans l'air" sur France 5 le lundi 10 octobre dont je n'ai malheureusement vu que la fin. Les intervenants ont à cette occasion à répondre à de nombreuses questions sur la cause des tremblements de terre. Il a donc été longuement question de la tectonique des plaques, mais deux autres réponses ont retenu mon attention:

J'ai pu aussi constater que certains de nos concitoyens voulaient savoir si des séismes pouvaient être produits par des bombes atomiques. En fait elles ne sont pas assez puissantes pour cela, sauf si le séisme est déjà sur le point d'être déclenché pour des raisons naturelles et pourrait donc se produire très légèrement plus tôt.

L'une des toutes dernières questions concernait les séismes sur les astres extraterrestres. Le spécialiste a confirmé que ceux qui surviennent sur la Lune sont corrélés aux marées. Il a profondément regretté que l'on ne sache pratiquement rien de ceux qui pourraient exister sur la planète Mars, simplement parce que tous les programmes des recherches actuels sont orientés vers la perspective d'y envoyer un jour lointain des hommes, ce qui se révèle déjà très coûteux, très dangereux et moins utile que l'envoi immédiat de petits robots.

Après le tremblement de terre du week-end dernier au Pakistan et après une telle émission télévisée, je pensais que de nombreux téléspectateurs allaient venir sur Internet et atterrir sur ce forum pour se renseigner ou pour donner leur avis, mais non le nombre de visiteurs n'a pas pas du tout augmenté Sad ces derniers jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bells

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: La cause officielle des tremblements de terre.   Jeu 20 Oct 2005 - 18:17

Je pense qu'il ne faut pas désespérer sur le nombre de visiteurs. Je suis certain qu'un grand nombre d'entre eux cherche à se renseigner sur les séismes, mais ne sait pas trop où aller! Etant donné que tu a l'air bien référencé Damien, je suppose que quelques curieux auront déjà parcouru avec intérêt ton forum. Peut-être bien que l'un d'entre eux s'inscrira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astronomie-amateur.cultureforum.net
Damien
Admin


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: La cause officielle des tremblements de terre.   Mar 25 Oct 2005 - 8:27

Merci Smile pour ce message d'espoir Bells. Je continue, encore seul - mais plus pour très longtemps - mes petites leçons sur les séismes.

Auparavant, je tiens à rappeler que le bilan du tremblement de terre du Cachemire dépasse désormais les 50.000, on dénombre environ 75.000 victimes (la plupart ont des membres fracturées et des plaies infectées). Ce séisme du 8 octobre 2005 est considéré comme la pire des catastrophes naturelles pour Organisation des Nations Unies car l'aide financière et logistique de la communauté internationale demeure très insuffisante et en raison de l'altitude, les secours ne sont toujours pas parvenus à atteindre les blessés d'une multitude de villages entièrement détruits.

Sans revenir à un déterminisme dépassé, une simple comparaison entre le nombre d’êtres humains morts lors de certaines catastrophes naturelles et celui des personnes tuées en raison des conflits ou des catastrophes industrielles inciterait à prendre toute la mesure des risques naturels liés aux séismes: à cause d’un tremblement de terre, la capitale de la Chine, Xian, a perdu plus de 800 000 habitants le février 1556. Ce cas est extrême, mais dans l’histoire de l’humanité, plusieurs séismes ont davantage tué que les bombes atomiques d’Hiroshima (140 000 morts au cours de l’année 1945) ou de Nagasaki (70 000 victimes). Le bilan du tsunami du 26 décembre 2004 survenu dans l’Océan indien atteint les 270 000 morts. Il faut continuer à rechercher les causes et les mécanismes qui déclenchent les séismes afin de mieux prévenir ce risque naturel.

Comme j'ai eu déjà eu l'occasion de l'écrire, les avis sont presque unanimes pour retenir que les séismes « sont la marque des réajustements épisodiques des failles actives qui se fracturent à nouveau et relâchent en quelques secondes les contraintes accumulées en quelques siècles ou quelques millénaires, et accommodent ainsi, avec retard, le mouvement continu des plaques » (Lambert, 1997, p. 108). Et après un fort séisme, les répliques permettent de réajuster localement les déséquilibres qui résultent d'un trop brusque mouvement lithosphérique; au Pakistan, de telles répliques sont incessantes depuis le 8 octobre.

Tout cela n’est pourtant pas systématiquement si généralisable car, comme le savent les géologues, les contraintes peuvent, en plus des séismes, causer des plis. Très exceptionnellement, de telles déformations restent très temporaires : dans la décennie des années 1960, c’est un terrain atteignant jusqu’à 50 000 m2 qui s’est peu à peu soulevé sur une épaisseur maximale de 44 cm le long de la faille de San Andréas avant de retrouver son état antérieur en 1976 sans que n’y survienne à cette occasion le moindre séisme (Souriau & Sylvander, 2004, p. 112).

Bibliographie:

- LAMBERT Jérôme (dir.), Les tremblements de terre en France, Orléans, éditions du B.R.G.M., 1997, 196 p.

- SOURIAU Annie, SYLVANDER Matthieu, Les séismes dans les Pyrénées, Portet-sur-Garonne, Loubatières, 2004, 166 p.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cause officielle des tremblements de terre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cause officielle des tremblements de terre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tremblements de terre en Californie
» Les tremblements de terre !
» Il y aura prochainement de puissants tremblements de terre en Russie et en Chine l'un après l'autre.
» Prévoir tremblements de terre
» Les Séismes dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marées et séismes :: Généralités sur les tremblements des terre.-
Sauter vers: